Blanche de Castille : Pire belle-mère de l’Histoire ?

Petite fille d’Aliénor d’Aquitaine, Blanche de Castille règne aux côtés de Louis VIII à qui elle donne douze enfants dont le futur Saint Louis. Veuve, elle reprend la boutique, matant rébellion sur rébellion pour préserver le trône de son aîné. Forcément, ça forge le caractère. cette mère control freak est présente à chaque étape du règne et de la vie amoureuse de son fils, au grand malheur de sa belle-fille.

Blanche de Castille et Saint Louis, détail d’une miniature de la Bible moralisée de Tolède, 1226-1234.

Pour le meilleur… Et pour le pire

En 1227, elle se retrouve veuve, à la tête d’une monarchie plus que fragilisée et responsable d’un tout jeune roi de 14 ans à qui elle doit choisir une épouse. Femme de pouvoir, elle cherche à écarter les prétendantes susceptibles de séduire son fils et de lui subtiliser sa place de conseillère.

Pourtant, c’est la charmante Marguerite, fille de Béranger IV, comte de Provence qui a la (mal)chance d’être choisie. Elle a 13 ans lorsqu’elle épouse Louis âgé de 20 ans, en 1234. Entre eux c’est le coup de foudre. Pourtant, le roi n’ose s’affranchir de sa mère et attend même son autorisation pour consommer son propre mariage ! Les trois premières nuits du couple se passent à genoux, en priant…

Guy Breton dans son roman « histoires d’amour de l’histoire de France », s’est amusé à revisiter la nuit de noce de Saint Louis et Marguerite : « Allez-y, dit Blanche d’un ton aigre, et songez à votre descendance ». Puis elle se plaça dans le couloir et attendit en faisant les cent pas. Quand les choses lui semblèrent terminées, elle entra dans la chambre nuptiale. « En voilà assez pour ce soir ! Maintenant Louis, relevez-vous ». Et sans un mot pour Marguerite, elle ordonna au roi d’aller finir sa nuit tout seul dans la chambre voisine.

La guerre des Dames

La suite de leur vie conjugale n’est pas de tout repos. Louis, façonné par une éducation religieuse très stricte, suit un véritable « programme d’abstinence » et se prive de la compagnie de son épouse chaque vendredi et samedi, durant carême et les jours de fêtes chrétiennes (qui ne manquent pas à l’époque). Pour contrôler ses pulsions, le jeune roi confesse devoir faire les cents pas, pieds nus, sur le carrelage de sa chambre. Ambiance !

Lorsqu’il cède, mari et femme sont obligés de se cacher de Blanche qui multiplie les visites « à l’improviste ». Pour échapper à sa surveillance, les amoureux chargent un domestique de les avertir de l’arrivée de la reine mère, en toquant discrètement à leur porte.

Blanche n’a aucune confiance en Marguerite. Pas folle la guêpe ! Elle craint que son influence ne mette en danger le fragile équilibre politique qu’elle a instauré durant sa régence. Ce serait la cata si Saint Louis préfère la bagatelle à l’exercice du pouvoir. Alors que la vie de Marguerite est mise en danger par un accouchement particulièrement difficile, Blanche pousse le souverain, hors de sa chambre : «Venez-vous-en, vous n’avez rien à faire ici ». Le voyant s’éloigner, son épouse s’affole et s’évanouit, on la croit morte. Louis, terrifié, passe outre les ordres de sa mère et se précipite à son chevet. Un premier triomphe pour Marguerite, bien vite renforcé par ses exploits maternels. En mettant onze enfants au monde elle assure la descendance du roi et sa position. Sa légitimité en tant que reine ne peut plus être contestée, même par sa belle-mère. Surtout que Louis s’émancipe, s’entoure de nouveaux conseillers qui échappent au contrôle de Blanche. En remportant la bataille de Taillebourg en 1242, il assoit définitivement son autorité et s’affranchit de la tutelle maternelle. Sur ordre du roi, Blanche de Castille est sommée de quitter le palais de la cité où le couple royal peut enfin prendre ses aises.

Publicités

Une réflexion sur “Blanche de Castille : Pire belle-mère de l’Histoire ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s